Investir dans l’immobilier

Acheter dans l'immobilier neuf représente beaucoup de temps et d’argent. Les sommes engagées dans un tel projet sont en effet importantes, et il est essentiel de réaliser une bonne opération afin de ne pas souffrir financièrement de son acquisition. Comme tout investissement, l’immobilier présente en effet des avantages et des inconvénients qu’il vaut mieux regarder attentivement avant de se lancer.

Constitution d’un patrimoine et investissement locatif

Deux raisons principales peuvent pousser à choisir l’investissement immobilier. Il peut s’agir tout d’abord d’accéder à la propriété en achetant sa résidence principale, cette opération permettant de se constituer un patrimoine immobilier qui pourra être transmis à ses enfants. Toutefois, le terme d’investissement immobilier désigne le plus souvent l’investissement locatif. Il s’agit alors d’acheter un logement pour le mettre en location, et de bénéficier ainsi d’une source supplémentaire de revenus grâce aux loyers perçus. Ce type d’opération peut être très avantageux pour se constituer une retraite complémentaire. Par ailleurs, il s’agit également là d’une sécurité potentielle en cas de coup dur, ou de difficultés financières. Vous aurez alors en effet la possibilité d’y habiter ou de le louer à vos enfants ou parents. Enfin, il est plus facile de demander un financement à votre banque pour un projet immobilier que pour d’autres investissements. En effet, l’immobilier représente encore aujourd’hui un investissement solide, moins soumis que d’autres aux aléas économiques.

Investir, c’est cependant également prendre des risques. Un logement vacant ou loué à un prix trop bas vous empêchera d’amortir votre investissement, et sera extrêmement coûteux. Vous pourrez cependant limiter ces risques en portant une attention toute particulière à l’état du marché immobilier dans la zone ou vous souhaitez faire louer, et en regardant attentivement les qualités de votre bien et la solvabilité de votre locataire.

Les différents avantages fiscaux

Ces dernières années, les gouvernements successifs ont choisi d’agir contre la crise du logement en favorisant l’investissement locatif dans le secteur du neuf par les particuliers. Un certain nombre d’avantages fiscaux sont donc aujourd’hui disponibles pour les investisseurs privés, comme la loi Pinel. Souvent conditionnés par des plafonds de loyers, ces avantages vous permettront cependant de payer moins d’impôt en échange de votre effort, et de rentabiliser votre investissement plus rapidement.

Acheter pour louer

Acheter pour louer représente donc une source de revenus supplémentaire, tout en permettant de se constituer un patrimoine. Toutefois, pour réussir votre investissement, il est nécessaire vous investir personnellement dans le projet, l’idéal étant que vous choisissiez votre bien comme vous choisiriez votre habitation principale. En effet, plus votre bien possédera d’atouts, et plus vous serez susceptible de faire un bon investissement.

Le viager

Si le viager est un film aujourd’hui célèbre, il s’agit également une vente particulière dans le domaine de l’immobilier. L'achat en viager consiste à vendre un logement à une personne, le débirentier, en échange du versement périodique d'une rente pendant toute la durée de vie du vendeur, le crédirentier. Il peut être très intéressant dans des zones ou le marché de l’immobilier est très tendu, et où il est difficile de trouver des biens à acquérir.

Découvrir aussi